LE SITE DES MONUMENTS RUPESTRES
Lalibela
MONUMENT      INFOS      DIAPORAMA      SITUATION

 

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 

Cliquez pour agrandir

 

ETHIOPIE Inscrit au patrimoine international de l'UNESCO: 1978 Critères: C (i) (ii) (iii)

Au coeur de l'Ethiopie, dans une région montagneuse, les onze églises monolithes médiévales de cette "nouvelle Jérusalem" du XIIIe siècle ont été creusées et taillées à même le roc près d'un village traditionnel aux maisons rondes.

Extrait de l'excellent magazine GEO N°60

Biet Giorgis, consacré à Saint Georges, patron de l'armée éthiopienne, est le dernier et le plus spectaculaire des célèbres temples creusés à Lalibela il y a huit siècles. En forme de croix, il a été taillé puis modelé dans la roche du sous-sol. Son toit coïncide donc avec le niveau du sol naturel et un large fossé l'entoure. D'autres temples sont adossés à la paroi rocheuse ou entièrement dégagés.

Cliquez pour agrandir           Cliquez pour agrandir


Les Premiers chrétiens d'Afrique

L'Église nationale d'Éthiopie, souvent confondue à tort avec l'Église copte, du fait que, jusqu'à une date relativement récente (1959), elle était placée sous la juridiction du patriarche copte d'Alexandrie, est la plus importante des Églises chrétiennes dites monophysites ». C'est-à-dire celles qui demeurent attachées à la notion originelle de « l'unique nature incarnée du Verbe de Dieu », par opposition à la formule des « deux natures du Christ dans l'unité de sa personne », adoptée au concile de Chalcédoine de 451, A l'époque, l'Éthiopie était déjà chrétienne depuis plus d'un siècle. C'est, en effet, vers l'an 335 qu'Ezana, roi d'Axoum, converti par saint Frumence (Abba Salama, « père de la paix »), adopta le christianisme comme religion officielle de son royaume. Certains historiens pensent même que la nouvelle foi, venue avec des communautés judéo-chrétiennes d'Arabie, était déjà présente antérieurement dans le pays. Mais cela n'a jamais été prouvé. L'Éthiopie est, en tout cas, l'un des plus vieux pays chrétiens et le seul, en Afrique, qui ait donné au christianisme un caractère africain particulier, tout en intégrant les apports reçus des chrétientés d'Orient et d'Occident. Le nombre des fidèles est évalué aujourd'hui à environ 12 millions. Il y aurait dans le pays quelque 125000 prêtres et diacres, répartis en 12 000 paroisses et 800 monastères, placés sous l'autorité de l'« etchéguié » (patriarche) du monastère principal, Debra-Libanos.


NOTA
E. Davoine qui à visité ces lieux nous en donne un aperçu supplémentaire.
Cliquez ici pour avoir le compte rendu de sa visite.

lalibela
 Copyrigth 2001 Nathalie & Pierre Doreau